Pour beaucoup d'entre nous, il est possible « d’être rouge de colère », « vert de jalousie » ou encore de « voir la vie en rose ». Au quotidien, nous pouvons utiliser les couleurs pour communiquer nos émotions et nos sentiments d’une multitude de façons ! Mais, est-ce le cas partout dans le monde ?

 

C’est pour comprendre ce qui se cache derrière ces affects, que l’équipe du Colour Experience de l’Université de Lausanne, a réalisé une étude au niveau international sur les associations entre les termes de couleurs et les émotions. L’équipe de la Prof. Mohr cherche à comprendre quelles sont ces associations et est-ce que la culture a une influence.

 

30 pays différents (avec plus de 5000 participants, voir Figure 1) sont mis en avant : mais qu’ont-ils démontré ? Il existe des associations universelles, plus ou moins fortes, entre les termes de couleurs et les émotions (de 64% à 92%).Par exemple, le rouge est fortement associé à l’amour, le jaune à la joie ou encore, le noir à la tristesse. Ainsi, cette étude nous a permis de mettre en avant que certaines associations entre couleurs et émotions sont stables dans ces 30 pays, avec des cultures, des langues et des façons de vivre diverses !

 

Image retirée.

Figure 1. Similitudes des associations couleurs – émotions. Données de 30 pays ayant participé à l’étude. Les participants ont associé la/les émotion(s) qui pour eux, correspondait le plus au terme de couleur lu. Plus le rouge est foncé, plus les pays sont similaires dans leurs associations.