Page

Défi actuel

Notre analphabétisme visuel facilite la diffusion dinformations faussées, parce que nous ne savons pas interroger ce que nous voyons. Dans ce contexte, la capacité de décoder les messages visuels, soit le « savoir voir » est devenu aussi important que le « savoir lire » d’un texte à différents niveaux. C’est pourquoi EyeSmart propose des activités en présentiel et en ligne [en soutien aux institutions ?].

 

A force de me voir avec des filtres sur Instagram, je me trouve plutôt moche quand je me vois dans un miroir. Le travail de « décod'image» m'a fait du bien.  (Sarah C., 28 ans, stagiaire à la fondation images et société) 

 

Sur les réseaux, j’aime quand il y a beaucoup de commentaires et je ne me posais pas trop de questions sur ce qui est vrai ou pas. (Elève de 16 ans dans un atelier de « décod’image »).